Comment protéger votre chien du froid pendant l’hiver

confort de son chien l'hiver

La résistance au froid des chiens peut varier beaucoup d’un spécimen à l’autre. Alors que les chiens des montagnes sont naturellement habitués à résister aux climats difficiles, certains ont l’épiderme beaucoup plus fragile et ils auront besoin d’être protégés de la morsure du froid.

Malheureusement, le gros toutou qui craint l’hiver ne peut pas rester enfermé pendant cinq mois, il faut donc trouver des moyens pour l’aider à prendre l’air frais et à bouger un peu sans mettre sa santé ou son bien-être en santé.

Voici quelques conseils pour vous aider à accomplir cette tâche de la meilleure façon possible.

Identifier les chiens les moins résistants

Il est important de comprendre quels sont les chiens qui ont le plus de difficulté avec le froid pour les protéger un peu plus que les autres. Après tout, votre compagnon n’est pas exactement capable de vous dire qu’il se les gèle dehors, bien que son langage non-verbal, lui, le mentionne indirectement.

Bien entendu, les chiens qui ont le poil plus court sont directement moins résistant puisque leur doux pelage ne peut pas conserver aussi facilement la chaleur et présenter une couche protectrice pour l’épiderme. Ensuite, les chiens âgés sont plus sensibles, tout comme les plus jeunes chiots. Enfin, les petits chiens résistent moins bien que les gros.

Certaines races sont connues pour ne pas aimer le froid. Le dalmatien, qui est représenté par la photo ci-haut, en est un assez bon exemple.

Les accessoires pour contrer lhiver

Il existe quelques accessoires qui rendront le passage de la saison froide plus facile pour votre chien. Sans faire des miracles, ils lui permettront au moins de sortir un tout petit peu!

Le manteau d’hiver pour chien, par exemple, n’est pas seulement une lubie des designers de mode pour animaux. Il peut vraiment être utile par un « temps de chien », si vous me permettez l’expression ! Pour les pieds, il existe aussi de petites bottes qui peuvent être portées afin de protéger les coussinets du chien. Certaines animaleries de grande surface devraient être capables de vous proposer ce produit.

Si vous ne lui achetez pas de bottes, faites au moins attention à essuyer ses pattes à l’aide dune serviette mouillée suite à une promenade. Comme le sel qui sert à déglacer les routes est plutôt toxique, votre chien pourrait se rendre malade en se nettoyant le dessous des pattes lui-même, sans compter les irritations potentielles qui peuvent se développer sous les coussinets.

La niche durant l’hiver

Votre chien dort dans une niche dehors pendant l’hiver ? Vous devriez absolument faire attention à ce que son petit bâtiment ne soit pas trop grand de façon à ce que la chaleur corporelle soit conservée plus facilement. D’ailleurs, il est aussi recommandé de placer l’entrée de la niche dans le sens contraire au souffle du vent de façon à ce que la température ressentie soit un peu plus élevée dans la niche.

Faites aussi l’acquisition d’un abreuvoir avec réchaud pour éviter que son eau gèle trop facilement. D’ailleurs, gardez en tête qu’un bol d’eau en métal est dangereux au sens qu’il pourrait se coller la langue dessus par inadvertance.

Attention aux portions

Si le rythme de vie de votre toutou change drastiquement en hiver parce qu’il n’aime plus sortir autant, vous devriez faire attention afin de diminuer ses portions en conséquence. Il n’y a pas que les humains qui prennent quelques kilos en trop pendant la période des fêtes les canidés peuvent connaître le même problème !