La reproduction chez les lapins

La reproduction chez le lapin

 

Il viendra un jour ou l’autre à l’esprit de chaque propriétaire de lapin de lui faire faire une portée, voir de commencer un petit élevage. D’après les spécialistes en cuniculture, l’élevage professionnel du lapin est l’un des plus difficile. Pour un particulier qui souhaite avoir une descendance de son animal, il faut savoir que la première portée d’une femelle est souvent un échec.

Il arrive que tout se passe bien, mais les animaux acquièrent de l’expérience avec le temps, et l’instinct ne suffit pas toujours. Ainsi, il arrive que la femelle s’occupe mal de sa première portée.

Précautions à prendre pour la réussite d’une reproduction

Quelques précautions réduirons ces risques au minimum.

Premièrement, la future mère doit avoir fini sa croissance, ne pas être trop jeune. Sa cage doit être adaptée, de préférence équipée d’un nid et placée au calme.

Deuxièmement, l’eau ne doit jamais manquer et la lapine doit avoir un caractère « équilibré « . On évitera de faire reproduire un animal agressif, prostré, stressé ou porteur d’une malformation congénitale.

Il n’en reste pas moins que le phénomène des mort-nés est fréquent chez les lapines primipares.

La gestation dure entre 28 et 34 jours. La lapine peut être en chaleur à tout moment et peut être présentée au mâle sans se préoccuper des saisons. Evidemment, en élevage extérieur, on évite l’hiver, les lapereaux étant très sensibles au froid. Une lapine qui a des portées régulières et qui est une bonne mère saura malgré tout s’occuper d’une portée même en plein hiver.

Arrivée a terme, la lapine va préparer un nid. Certaines font des nids très sommaires avec quelques poils arrachés, d’autres construisent de véritables suites de luxe en formant un nid circulaire fabriqué avec ses poils et tout les matériaux que vous mettrez à sa disposition. ( paille, foin, essuie tout…)

De même, certaines lapines commencent la fabrication du nid une semaine avant la mise bas, d’autres le construisent la veille. Enfin, la mère aura entre 2 et 8 petits. Ils naissent sans poil et aveugles, totalement dépendants des soins de leur mère. On entend souvent dire qu’il ne faut pas toucher aux petits, sous peine de voir la mère les tuer.

Personnellement, je n’ai jamais remarqué cette attitude, et chaque fois, je vérifie à l’intérieur du nid si les petits sont tous vivants et s’ils semblent en bonne santé. En vérité, les cas de cannibalismes sont certainement à rapprocher des mauvaises conditions de préparation d’une reproduction. (stress, déséquilibre alimentaire, manque d’eau ou animal instable). Lorsqu’un petit meurt, la femelle le met instinctivement à l’écart des autres. Si vous vous apercevez qu’un bébé est en dehors du nid tout en étant vigoureux, replacez le avec les autres avant qu’il ne refroidisse.

Alors que le régime alimentaire de la lapine gestante restera le même, la lapine qui allaite aura besoin de plus de nourriture et surtout consommera 2 à 5 fois plus d’eau qu’à l’habitude. Elle allaite ses petits une à deux fois par jour. Son lait est très riche. Les petits se tiennent chaud mutuellement, aidés par le nid.

On peut donc avoir l’impression que la femelle ne s’occupe guère de sa progéniture… mais ces soins sont suffisants et les petits poussent vite ! Au bout de 2 semaines seulement, les lapereaux font leurs premières sorties. A 3 semaines, ils ont déjà goûté à tout ce qui peut se manger. A partir de 4 semaines, ils sont totalement indépendants mais continuent de téter. Selon les éleveurs, ils seront sevrés entre 6 et 8 semaines.

La reproduction chez les lapins
5 (100%) 1 vote