Bien nourrir ses poissons

Nourriture pour poissons d'aquarium

 

Tout comme les humains, les poissons ont besoin de manger pour vivre. Afin de garder un équilibre et surtout ses habitant de bacs vivant, la nourriture est aussi important que les paramètres de l’eau.

Nous allons développer ensemble les différents régimes alimentaires, les différentes nourritures, quels aliments pour quels types de poissons et la quantité et le rythme de distribution.

Les différents régimes alimentaires des poissons

Tous les poissons ne sont pas forcément omnivore, bien au contraire, chaque espèce est différente et dans une même Famille on peut trouver des poissons herbivores, carnivores, omnivores ou bien limivores.

Nous allons commencer par définir ces différentes catégories.

Carnivore

Un poisson carnivore à un régime alimentaire exclusivement de viande en l’occurrence d’autres poissons, crustacés.

Herbivore

Les herbivores ont un régime alimentaire à base de légumes ou de plantes.

Omnivore

Ce régime alimentaire est l’un des plus faciles à satisfaire pour la simple et bonne raison que les poissons sous ce régime mangent aussi bien des plantes, des légumes et de la viande. En somme les omnivores sont un mélange d’herbivores et de carnivores.

Limivore

Les limivores se nourrissent d’éléments organiques contenus en général dans la vase.

Avant d’acheter un poisson il faut se renseigner sur les paramètres de l’eau, sa sociabilité intra et inter-spécifique mais aussi sur son régime alimentaire ce qui vous permettra de bien nourrir vos poissons.

Les différentes nourritures

Il existe différents types de nourritures qui se différencient par leur composition les régimes alimentaires ciblés mais aussi par leur durée de conservation. Voici les points forts et points faibles de chaque style de nourriture.

La nourriture sèche (daphnies séchées)

Ne pas confondre avec la nourriture en paillettes ou flocons. La nourriture sèche est de moins en moins utilisée car ses apports en calorie ne donnaient pas entière satisfaction.

Les paillettes (flocons)

Ce type de nourriture est aujourd’hui l’aliment le plus utilisé. Cet aliment a des compositions différentes et il est destiné plus aux omnivores. Le taux de protéines et de vitamines étant très altéré par les conditions de fabrication, il faut distribué un complément alimentaire (Nourriture vivante ou congelé tout les deux jours). Les herbivores de fond Ansistrus, Pléco, etc. doivent être nourris avec des comprimés à base d’algues.

Les granulés, comprimés et sticks

Ces comprimés de tailles et de compositions diverses s’adaptent très bien à beaucoup de poissons.

La nourriture congelée

Cette nourriture est très polluante et ne devra pas être donnée tous les jours mais seulement en complément nutritionnelle tous les deux, trois jours. Il faut aussi bien respecter la chaîne de froid et ne jamais recongeler.

Dans la nourriture congelée en magasin on trouvera des plaquettes :

  • de vers de vases rouges
  • de vers de vases
  • de larves de moustiques
  • de artémias
  • de cyclopes
  • du krill
  • de moules
  • d’épinards

De plus en plus on trouvent maintenant des plaquettes comportant plusieurs aliments séparer ce qui évite l’achat d’une plaquette de chaque mais l’achat que d’une plaquette comportant des vers de vases, larves de moustiques, des artémias et des cyclopes.

La nourriture vivante

C’est de loin la nourriture la moins polluante et celle que les poissons omnivores et bien sur carnivores préferent. Malheureusement tout n’est pas rose dans ce monde aussi, cette nourriture se conserve très mal quelques jours. Mais surtout l’achat en magasin spécialisé peut être douteuse car on ne sait jamais d’où proviennent ces aliments (aucune traçabilité). Le risque d’introduire des métaux lourds et des agents pathogènes sont nombreux.

Le meilleur moyen étant de trouver de la nourriture vivante et de l’élever soit même.

La nourriture lyophilisée

On l’utilisera uniquement comme supplément car elle a les mêmes avantages que la nourriture congelée. Les risques de pollution sont moindres qu’avec la nourriture congelée. Mais les procédés de fabrication limitent les ingrédients utilisables.

La quantité et le rythme de distribution de la nourriture

Il est important de bien comprendre que la quantité de nourriture doit être faible car plus de poissons meurent de suralimentation que de sous alimentation. Les prises de nourriture doivent être au maximum de trois par jour et la nourriture doit être avaler en moins de deux minutes.

Les poissons de fond on le droit à un comprimer tout les deux soirs. Le fait de donner trop de nourriture aux poissons peut leur donner la mort mais aussi polluer votre aquarium. Il sera aussi préférable de faire jeuner vos poissons une fois par semaine, ils peuvent rester tout un week-end sans manger.

En vacances

Quand vous partez en vacances, il existe des distributeurs automatique de nourriture (flocons ou granulés). Mais utiliser ces distributeurs seulement pendant vos vacances et non dans la vie de tous les jours.

Chaque poisson à son propre régime alimentaire et dans un bac communautaire vous risquez d’avoir plusieurs régimes alimentaires qu’il faut satisfaire. N’oubliez pas que la nourriture est importante mais à fortes doses elle représente un danger pour les poissons de votre bac.

5 (100%) 1 vote